Synthèse

Vitrail représentant en synthèse les armoiries des Princes de Béthune

 

Suivant les généalogies les plus critiques publiées jusqu’ici et généralement admises, la Maison de Béthune Hesdigneul, ainsi que sa ligne cadette de Saint-Venant devenue la 2de Maison de Béthune Sully, est issue de « Noble et Puissant Seigneur Michel des Plancques, Écuyer, Seigneur de Hesdigneul, etc. », comme il était dénommé à son époque.

Attesté de façon indiscutée depuis 1523, il était vassal du Comte d’Artois, alors l’Empereur Charles-Quint, en même temps Roi d’Espagne et prince naturel d’une multitude de possessions sur lesquelles, pour la première fois dans l’Histoire, « le soleil ne se couchait jamais ».

 

Comme l’indique sa titulature constante, Michel des Plancques faisait partie, à un niveau distingué, de la noblesse ancienne, c’est-à-dire sans principe de noblesse connu. En d’autres termes, d’une maison noble depuis qu’elle est attestée. En outre, sa maison remonte bien au-delà puisque le cri d’armes « Béthune » lui a été reconnu officiellement comme celui d’ancêtres directs du nom de « des Plancques » à la bataille fameuse d’Azincourt en 1415.

 

Les descendants de Michel des Plancques poursuivirent dans sa voie en s’élevant régulièrement dans la société, en particulier par leurs fonctions et leurs alliances.

 

Titrés principalement marquis depuis le XVIIe siècle et princes depuis le XVIIIe, les Béthune Hesdigneul forment une grande maison européenne figurant dans la IIIe partie du célèbre Almanach de Gotha, celle des maisons ducales et princières. Sa titulature assez différenciée est détaillée plus loin (Diplômes, Titres).

Le Vicomte de Marsay, dans sa remarquable liste des maisons d’ancienne noblesse française, recense les Béthune Hesdigneul et Sully de la 2de Maison de ce nom, comme une « grande maison » de par son ancienneté, ses illustrations et ses alliances, indépendamment de toute appartenance éventuelle à la même filiation que les Ducs de Béthune Sully, de la 1ère Maison de ce nom, et les Ducs de Béthune Charost.

 

La Maison de Béthune est membre de l’Association d’Entraide de la Noblesse Française (ANF) et de l’Association de la Noblesse du Royaume de Belgique (ANRB). La seconde ligne, des Comtes de Béthune Sully, a été avant son extinction également membre de l’A.N.F.